Avec les deux nouvelles lignes de produits Kiila et 124° imaginées pour Artek, le designer norvégien Daniel Rybakken explore les passerelles entre art et technologie. Il propose une collection Artek moderne, grâce à l’utilisation ingénieu-se de procédés de production industrielle.

Artek à Skeppsholmen © photo Gustav Karlsson

Artek à Skeppsholmen © photo Gustav Karlsson Frost

Kiila comprend une série de petits meubles, composée d’un porte-manteau, d’une penderie, d’un banc et d’une estrade. Le système Kiila se caractérise par un élément de jonction en forme d’angle en métal laqué, auquel sont rat-tachés des pieds en bois massif. Cette structure apporte stabilité et transparence – rien n’est caché à l’utilisateur.
La série de miroirs muraux 124° s’appuie sur les recherches de Rybakken sur la représentation de la lumière naturel-le. Deux surfaces réfléchissantes en tôle d’acier poli se font face dans un angle de 124° et génèrent ainsi un effet de miroir étonnant.

Kiila © photo Kalle Sanner

Kiila © photo Kalle Sanner

Kiila © photo Kalle Sanner

Kiila © photo Kalle Sanner

Kiila © photo Gustav Karlsson

Kiila © photo Gustav Karlsson Frost

Kiila © photo Kalle Sanner

Kiila © photo Kalle Sanner

Mirror with tray © photo Zara Pfeifer

Mirror with tray © photo Zara Pfeifer

Ce contenu a été rédigé par Publié dans  A LA UNE, DESIGN par , Mots-clés:

A propos de l'auteur

Communiqué