L’univers Freak s’agrandit encore et devient de plus en plus fou. Ulysse Nardin s’apprête à lancer un nouveau quatuor de montres Freak Out qui va propulser la Team Freak dans une nouvelle galaxie. Attention au décollage!

Vous n’allez pas en croire vos yeux : la Freak s’est multipliée pour devenir une collection complète. Après la FREAK VISION, lancée au SIHH 2018, et les deux nouvelles FREAK VISION CORAL BAY, quatre nouveaux modèles FREAK OUT, tous équipés du calibre UN-205 à remontage manuel fabriqué en interne, rejoignent la collection la plus anticonformiste de la Haute Horlogerie. Tous les partis pris esthétiques qui ont rendu célèbre la Freak font leur grand retour: pas de couronne, pas de cadran, pas d’aiguilles, mais un tourbillon à carrousel volant (le mouvement baguette tourne sur son axe) et des composants ultra-légers en silicium.

Dans l’architecture Freak, l’ancre traditionnelle et sa roue d’échappement sont remplacées par deux roues à impulsion en silicium au centre. Toutes deux composées de 18 dents, elles activent un alternateur qui entraîne le bras de balancier d’abord dans un sens puis dans l’autre. Cette structure, qui ne nécessite aucun huilage, permet de libérer l’énergie uniquement dans le sens de rotation du balancier, ce qui réduit les frottements. Le spiral en silicium affiche une fréquence de 28 800 alternances par heure (4 Hz) et n’est que légèrement perturbé grâce à un angle de levée diminué.

 

Un petit levier situé entre les cornes, au-dessus du bracelet inférieur, libère la lunette tournante. Simple et précise, elle permet de régler les heures et les minutes en fonction de son sens de rotation. Le barillet, qui offre une réserve de marche de 7 jours, se remonte à l’aide de la lunette arrière, montée sur roulement à billes.

À l’inverse des anciens modèles Freak Cruiser en or, la nouvelle collection FREAK OUT est façonnée en titane, ce qui la rend accessible à un plus large public. Elle offre également un boîtier et une lunette revisités, empruntés à la montre prototype « InnoVision 2 » Ulysse Nardin, ainsi qu’un bracelet en toile de voile agrémenté de surpiqûres assorties de chaque côté de la tête de montre, juste sous les barrettes à ressort.

Ce contenu a été rédigé par Publié dans  A LA UNE, JOAILLERIE & HORLOGERIE par , Mots-clés: ,

A propos de l'auteur

Communiqué