Première Maison à avoir proposé un affichage de type régulateur sur une montre de plongée, Oris propose aujourd’hui un nouveau Régulateur «Der Meistertaucher»
Quelle est la qualité la plus importante pour une montre de plongée? De prime abord, c’est l’étanchéité et il ne fait aucun doute que c’est vital. Mais si la montre est capable de résister à la pression des eaux profondes, la lisibilité des temps de plongée qu’elle indique, est tout aussi primordiale. C’est pour cette raison que la Maison Oris a créé une nouvelle version de son célèbre Régulateur «Der Meistertaucher».

Le Régulateur «Der Meistertaucher» est muni d’aiguilles non coaxiales. Ce qui signifie qu’elles évoluent chacune sur un axe distinct: les minutes au centre, les heures à 3h et la petite seconde à 9h. Cette dissociation permet ainsi d’isoler les informations clés pour le plongeur qui pourra ainsi, régler et lire très précisément les temps d’immersion pointés par l’aiguille des minutes sur l’échelle de la lunette tournante unidirectionnelle. Celle-ci étant, équipée d’un insert en céramique noire graduée de repères blancs et rouges.

Au XVIIIe siècle, les horlogers travaillant dans les observatoires ont introduit les premiers cadrans à régulateur. Leurs horloges très précises servaient alors de référence pour la mise à l’heure des montres, notamment après révision ou réparation.

En 1999, la Maison indépendante Oris devient la première marque horlogère à présenter cette complication traditionnelle sur une montre de plongée moderne. Ce garde-temps sera rapidement suivi par la première «Der Meistertaucher», que l’on peut traduire par «Maître de plongée».

Aujourd’hui, la Oris «Der Meistertaucher» va encore plus loin. Elle adopte le design de la nouvelle génération de montres Aquis, dévoilé également cette année. Tous ces modèles inédits arborent une silhouette plus fine et proposent un certain nombre d’améliorations pratiques notamment une lunette unidirectionnelle plus facile à manipuler et à ajuster.

Comme son prédécesseur, ce Régulateur «Der Meistertaucher» possède un boîtier et un bracelet en titane. Les teintes rouges colorent le contour de l’aiguille des minutes et les 15 premières unités de la graduation des minutes de plongée, sans oublier le bracelet additionnel en caoutchouc. Cette couleur n’est pas anodine car en plus d’attirer l’œil, elle offre surtout à la montre une lisibilité optimale.

En qualité de montre professionnelle, le Régulateur «Der Meistertaucher» possède une valve automatique d’échappement de l’hélium, positionnée à 9h. Pour éviter les accidents de décompression, les plongeurs professionnels utilisent également des valves automatiques d’échappement quand, en mission, ils passent un temps important de leur plongée, dite « en saturation », dans une chambre remplie d’air enrichi à l’hélium. Les particules d’hélium sont suffisamment petites pour pénétrer dans une montre. Sous la pression, cela n’a aucun impact, mais si les particules se répandent lors de la phase de décompression, elles peuvent endommager le mécanisme. Une valve à hélium automatique permet donc de remédier à ce problème.

Le Régulateur «Der Meistertaucher» possède également, à 9h, un compteur de petite seconde indiquée par une aiguille recouverte de SuperLumi-Nova®. Très utile et même indispensable, celle-ci fait office d’indicateur de marche et permet au plongeur en eaux profondes de vérifier en un coup d’œil, le fonctionnement de sa montre mécanique. Animé par un mouvement automatique, cet instrument, qui affiche également la date à 3h, est doté d’un boîtier étanche jusqu’à 300 mètres muni d’un fond vissé en titane gravé du blason Oris et de l’inscription «MEISTERTAUCHER». Ce modèle est présenté dans un coffret étanche avec un second bracelet rouge et des outils pour le changer. Il sera disponible à partir du mois de mai au prix de CHF 3,100.
Avant-gardiste, le régulateur de plongée orignal d’Oris a été une première mondiale qui est rapidement devenue une référence sur laquelle les plongeurs pouvaient compter en conditions sous-marines extrêmes. Presque 20 ans plus tard, la nouvelle Oris Régulateur «Der Meistertaucher» perpétue cette tradition d’excellence technique et fonctionnelle.

Ce contenu a été rédigé par Publié dans  A LA UNE, JOAILLERIE & HORLOGERIE par , Mots-clés:

A propos de l'auteur

Communiqué