Depuis presque une décennie, la LANGE 31 est la seule et unique montre-bracelet dotée d’une réserve de marche de 31 jours et d’un échappement à force constante. Logé entre le barillet et l’échappement, ce mécanisme raffiné offre une précision ultime. À l’occasion du Salon International de la Haute Horlogerie de Genève (SIHH) 2017, A. Lange & Söhne présente une nouvelle variante en or gris avec un cadran gris, dont le tirage est limité à 100 exemplaires.

Serti par un boîtier en or gris de 45,9 millimètres d’épaisseur, le cadran d’un gris délicat de la LANGE 31 ne dévoile pas d’emblée toute l’énergie que cache son calibre à remontage manuel. Seuls le chiffre 31, de couleur blanche, à l’extrémité supérieure du grand affichage de la réserve de marche et la petite inscription sous la grande date Lange indiquent sobrement que le mouvement fonctionne pendant un mois entier après remontage complet. Les 744 heures d’autonomie offertes par ce garde-temps constituent une véritable prouesse technique pour une montre mécanique, à l’instar de la précision de marche, excellente du premier au dernier jour. En effet, le double barillet, muni de deux ressorts moteurs longs de 185 centimètres, fournit dès le départ un couple prodigieux, qui faiblit nettement à la fin du cycle. Pour y parvenir, un dispositif technique supplémentaire est requis: l’échappement à force constante, qui, comme son nom l’indique, fournit une énergie invariable pour une régularité de marche optimale. Dans la LANGE 31, le ressort auxiliaire placé entre le double barillet et l’échappement à ancre assure que la partie réglante reçoive la même quantité d’énergie toutes les dix secondes et que par conséquent le balancier oscille toujours avec une amplitude égale. Il en résulte une précision ultime du 1er au 31ème jour, puis un mécanisme d’arrêt stoppe le mouvement.

Le fonctionnement de l’échappement à force constante peut s’observer en détail. À travers le fond en verre saphir, il est facile de repérer que la came triangulaire fixée sur la roue des secondes commande le mécanisme via un levier pivotant de construction raffinée et que le spiral du ressort intermédiaire est rechargé toutes les dix secondes. Les puissants ressorts moteurs sont remontés à l’aide d’une clé carrée séparée, qui est insérée dans une ouverture du fond en verre. Parmi les particularités techniques de cette montre figurent une roue libre intégrée, qui permet un mouvement fluide du ressort, et un limitateur de couple mécanique, qui prévient toute surtension accidentelle des ressorts. La finition manuelle de ce concentré d’énergie horlogère est à la hauteur des attentes que les amateurs de garde-temps partout dans le monde placent dans le nom de A. Lange & Söhne.

Ce contenu a été rédigé par Publié dans  A LA UNE, JOAILLERIE & HORLOGERIE par , Mots-clés:

A propos de l'auteur

Communiqué