Couleur au figuré

Eveil, © Loïc Bach

Eveil, 600 x 500 mm, acrylique, fusain  et gouache sur papier

Fracture, Loïc Bach

Fracture,  500 x 600 mm, huile, fusain et gouache sur papier

L’œuvre de l’artiste genevois Loïc Bach nous invite à un voyage haut en couleur au cœur de son univers pictural.

Dans ces tableaux, le monde des mangas se fait plus onirique. Nul doute, nous sommes bien face à un véritable travail de recherche artistique. Depuis plusieurs années, l’artiste s’est réapproprié les codes de la BD afin de créer des images uniques. Ici, le mouvement exprime plutôt un sentiment qu’une action. Les personnages se confondent graduellement avec les lignes géométriques composant un décor résolument urbain. Dans le triptyque, les deux personnages ont l’air de surgir du dessin parmi une foison de traits, faisant oublier le décor sur le troisième tableau. Les droites deviennent courbes, permettant une certaine proximité, voir intimité avec le personnage principal.

Triptyque, illustration ©Loïc Bach

Triptyque, 3 x A4, fusain, crayon et mine de plomb sur papier

Le choix, © Loïc Bach

Le choix, 500 x 600 mm, Fusain, crayon et mine de plomb sur papier

La tonalité générale est douce et aérienne rappelant ainsi l’esthétique de l’art contemporain asiatique sans pour autant entrer dans la tendance du mouvement Superflat. Les couleurs viennent se poser délicatement sur le support créant ainsi une atmosphère empreinte de mélancolie. Le contraste entre les camaïeux chauds et froids structure le dessin dans une harmonie de tons rompus. Influencé dès son plus jeune âge par Dali, l’artiste joue avec la taille des éléments dans ses compositions pour donner de l’importance à un personnage ou une pensée. L’homme pensif, mélancolique, occupe une place centrale dans la construction du dessin.

Une exposition poétique dans le quartier des Eaux-Vives à ne pas manquer!

Couleur au figuré
4-10 septembre 2017

Galerie Ruine
15 rue des Vollandes
1207 Genève

Lundi-vendredi 13h00–18h30
Samedi 11h00–19h00
Dimanche 11h00–17h00

Fracture, © Loïc Bach

Fracture,  600 x 500 mm, huile, fusain et gouache sur papier

Ce contenu a été rédigé par Publié dans  ART & DESIGN par , Mots-clés:

A propos de l'auteur

Carine Bovey