Sous la houlette de son nouveau propriétaire, conquis par le charme et le caractère du lieu, le café-restaurant Le Lyrique innove et réouvre ses portes dans un nouvel écrin respectueux d’une histoire chargée de symboles et d’un esprit unique en son genre.

 

NOUVEAU DÉCOR
Le nouveau décor du Lyrique s’articule autour de lignes fortes définies en concertation avec le nouveau propriétaire des lieux: préservation et valorisation du cadre d’origine, inspirations art déco et extrême-orientales, évocation de références lyriques, choix d’impressions et de matériaux nobles. Un concept fort mis en œuvre par des savoir-faire spécialisés: il en va ainsi des plâtres de plafonds réhabilités par des artisanes ayant notamment œuvré à la rénovation de la Chapelle Sixtine à Rome ou des colonnes revues par un artisan-marbrier. Les trois grands espaces du Lyrique – la brasserie, le restaurant et la terrasse – demeurent et sont complémentés par la création d’un coin-boudoir, d’une cave à vins et d’un espace-bar, qui concrétisent les nouvelles ambitions de l’adresse: élargir la palette des moments et des plaisirs de la table dans une ambiance privilégiant le partage et l’esthétisme.

DU MATIN AU SOIR
Situé en plein-cœur de la ville, Le Lyrique est l’endroit idéal pour trouver son compte au gré des envies et de la journée, grâce à une offre enrichie au travers de cinq moments forts:
le petit déjeuner, le déjeuner, le tea time, l’afterwork et le dîner.

ENTRE TRADITION ET NOUVEAUTÉS
La carte éclectique du Lyrique conserve l’essentiel de ce qui a fait son attrait: des plats de brasserie goûteux, des classiques de viande et de poisson, des plats-signature (émincé de veau à la Zurichoise, choucroute maison, etc.) et des suggestions de saison toujours appréciées. Elle s’amplifie en même temps de nouveaux incontournables (burgers, club sandwiches, etc.) et ouvre un coin végétarien en phase avec l’ère du temps. Une nouvelle carte de vins s’installe, destinée à faire le bonheur des plus pointilleux aux plus exigeants. Des grands Bordeaux aux authentiques producteurs genevois, il y en a pour tous les goûts!

UN PEU D’HISTOIRE
Dénommé à l’origine Brasserie Bâle-Strasbourg, Le Lyrique ouvre ses portes en 1881, soit deux ans à peine après l’inauguration de son voisin le Grand-Théâtre. La présence du Musée Rath (1824), du Conservatoire (1858) et du Victoria Hall (1894) dans le même périmètre de la Place-Neuve, au cœur-même de la cité, font rapidement du Lyrique le rendez-vous gourmand incontournable des artistes et des amateurs de musique et d’art lyrique. Au fil du 20ème siècle et jusqu’à l’aube du siècle nouveau, il conserve et cultive sa place à part parmi les tables genevoises, désormais réaffirmée par une nouvelle évolution, toute en élégance et en convivialité.

www.cafe-lyrique.ch

 

 

Ce contenu a été rédigé par Publié dans  A LA UNE, ART DE VIVRE & ÉVASION par , Mots-clés: , , , , , ,

A propos de l'auteur

Christopher Tracy