20 – 21 mai 2017
Pour cette édition anniversaire, qui a inspiré la thématique de la manifestation, ce sont 31 musées, centres d’art et institutions qui proposent plus de 240 activités réparties sur tout le week-end de la Nuit des musées – Journée internationale des musées les 20 et 21 mai 2017. Des idées d’animations qui tour à tour étonnent, amusent et instruisent, mais en tous les cas, qui mettent en lumière les trésors et l’histoire des institutions genevoises – ainsi que leur créativité.

© Nicolas Righetti

© Nicolas Righetti

L’anniversaire est une thématique qui coule de source pour cette 5ème Nuit des musées Genève, et ce d’autant plus que la Ville célèbre les 50 ans du Muséum à Malagnou et les 200 ans de la création du Jardin botanique, primitivement sis dans le Parc des Bastions. Mais pas seulement: le Centre de la photographie Genève fête ses 10 ans sur le site du BAC; le Mur des Réformateurs a 100 ans et son anniversaire se célèbre à la Maison Tavel avec l’exposition «Faire le Mur»; la Réforme compte 500 bougies qu’elle souffle au MIR; le Musée Ariana attire notre attention sur le bicentenaire de la nais-sance de son fondateur, Gustave Revilliod, et le Musée Barbier-Mueller célèbre ses 40 ans.
Cette thématique a été appréhendée dans son acception la plus large – célébration, commémoration, souvenir, temps forts – par les institutions: la Fondation Bodmer plonge dans ses collections pour se rappeler les dates d’anniversaire des grands personnages de la littérature et de l’histoire. La Média-thèque du FMAC s’approprie la pièce L’histoire chuchotée de l’art de Robert Filliou, l’inventeur de l’anniversaire de l’art, par le biais de quatre performances. Le Musée d’art et d’histoire a pris le contre-pied en organisant un vaste non-anniversaire à la mode d’Alice au pays des merveilles. Le MEG ex-plore les célébrations qui marquent les grandes étapes de la vie, en couleur et en musique. Le Musée d’histoire des sciences accueille les Scienscopes de l’UNIGE qui utilisent les éléments constitutifs d’un anniversaire en les passant au crible de la science. Le MICR propose de découvrir quels objets des collections fêtent leur anniversaire. Le Timor, dont la fête nationale tombe le 20 mai, est à l’honneur au Musée Voltaire, avec des pièces prêtées par le Musée Barbier-Mueller. La Salle d’exposition de l’UNIGE fait la part belle aux Celtes pour leur arrivée en Bulgarie il y a 2300 ans. Les célébrations dans l’Antiquité, que ce soit celle d’une ville ou du Nouvel an, sont contées à la Collection des moulages de l’UNIGE, qui commémorera par ailleurs le bimillénaire de la mort d’Ovide.

© Nicolas Righetti

© Nicolas Righetti

Parmi les nouveautés de l’édition 2017, on notera la présence marquée de l’Université des Genève par le biais de son Scienscope – le centre de médiation scientifique de la Faculté des sciences de l’UNIGE – du Centre Interfacultaire en Sciences Affectives, et de la Salle d’exposition de l’UNIGE, qui sont venus enrichir le programme aux côtés de la Collection des moulages de l’Université dont les propositions réjouissent le public depuis quelques années déjà.
Un billet pompon, vendu au prix de CHF 10.-, donne accès à la Nuit des musées qui débute à 17h ou 18h et se termine entre 23h et 2h, ainsi qu’aux cinq navettes spéciales TPG. Les Conservatoire et Jar-din botaniques sont en libre accès durant tout le week-end et proposent des horaires spéciaux. La Journée internationale des musées, qui s’étend sur toute la journée le 21 mai, est également libre d’accès.
Programme complet sur: www.nuitdesmusees-geneve.ch

Ce contenu a été rédigé par Publié dans  AGENDA, CHOIX DE LA RÉDACTION par , Mots-clés:

A propos de l'auteur

Communiqué