chiliAu nord du Chili, à la frontière de la Bolivie et du Pérou, coincé entre le Pacifique et la cordillère des Andes, s’étend le désert le plus aride du monde où la transparence de l’air renverse nos sens. Sur mille kilomètres, ce ne sont que paysages grandioses, vallées lunaires, geysers, lagunes et volcans millénaires.

Dans la vallée de la Lune, nul bruit si ce n’est le souffle du vent qui râpe des pyramides rouges, glisse sur les éclats de gypse transparent et fait tournoyer en volutes une poussière salée vieille de millions d’années. La couleur se fragmente, vous doutiez-vous que le gris puisse devenir phosphorescent ? La vallée n’a pas usurpé son nom, on se croirait bien sur la lune. L’endroit le plus sec de la planète, qui n’est pas sans rappeler Mars, déploie un fascinant terrain de jeu pour amateurs d’univers insolites.

Le désert d’Atacama est d’ailleurs devenu, pour la NASA, une zone d’essai réputée en matière de traces de vie martienne car l’intensité du rayonnement ultraviolet, ainsi que de puissants oxydants qui se trouvent dans le sol, désagrègent rapidement les molécules organiques, comme c’est le cas sur la planète rouge.

Ainsi, les robots Nomad et Zoë, ont-ils identifié des signes de vie qui n’auraient pas pu être détectés par les deux sondes Viking que les Américains ont fait atterrir sur Mars en 1976…

Par Patrick Galan
Photos Jean-Pierre Moine


Ce contenu a été rédigé par Publié dans  ART DE VIVRE & ÉVASION par , Mots-clés: ,

A propos de l'auteur

Patrick Galan
Globe-trotter

Véritable globe-trotter, Patrick Galan sillonne le monde à la recherche de perles rares pour vous donner des envies d’évasion. Quand un avion décolle, il n'est jamais très loin...