Imaginé comme un bijou de haute joaillerie par son créateur Alexandro Savelli, le téléphone éponyme est bien plus qu’un accessoire du quotidien. « Je voulais créer un objet que personne n’avait conçu auparavant, détaille l’entrepreneur. Un bijou de demain réservé aux femmes. » Bien plus qu’un ornement luxueux, cet objet exclusif swiss made, qui rapproche la haute technologie de la haute joaillerie, est entièrement façonné en Suisse dans des ateliers chers aux grands horlogers de la place.

Emerald_Insane_turned_onDesign italien, tout en courbes, à l’écran inrayable, alimenté par le système d’exploiration Androïd de Google, il offre en prime des prestations originales, à la façon d’une conciergerie. Onze modèles composent la première collection « jardin secret », auxquels s’ajoutent deux éditions limitées, fruit d’une collaboration avec Gemfields, proposées en exclusivité chez Harrods, à Londres. Sertis de 400 émeraudes, taille brillant, ou de 4,5 carats d’émeraudes et 12,5 carats de brillants, elles sont respectivement vendues en dix-neuf et huit exemplaires.

Cuirs précieux, python, iguane, alligator, les gainages sont réalisés par un atelier de maroquinerie français d’exception, tandis que les pierres précieuses sont serties exactement comme le sont les pièces d’orfèvrerie. Sculpté, poli à la main, l’or est le plus souvent rose, 18 carats.

Réalisées par le fameux photographe Patrick Demarchelier, les photos mettent en scène la très belle Julia Restoin Roitfeld, fille de Carine, l’une des femmes les plus influentes de la scène internationale de la mode.

A partir de 7 000 euros.

Toutes infos : www.savelli-geneve.com.

white ice - back emerald iguana-back ardent red

blue jeans ostrich - back

Ce contenu a été rédigé par Publié dans  ART & DESIGN, MODE par , Mots-clés: , , ,

A propos de l'auteur

Marie-France Longerstay

Experte en beauté, Marie-France Rigataux est aux petits soins avec nos lecteurs. Crèmes, soins, parfums, maquillage, tout est testé ainsi avec elle, plus rien n’aura de secrets.