REBIRTH

Jusqu’au 4 novembre 2017

Parissa de Montenach a le plaisir de vous présenter une sélection des œuvres récentes de O’Maurice Mboa dans Rebirth.

O’Maurice Mboa nous plonge dans un univers fantasmagorique où les empreintes occupent une place grandissante dans les usages et redéfinissent la notion d’identité. Ces empreintes souhaitent refléter un regard croisé sur les fondements de notre existence, et révéler les influences culturelles et les artéfacts qui conditionnent la marche du monde. D’où cet échange qu’O’Maurice Mboa effectue avec la tôle, ce métal hérité du sous-sol qui est au cœur de la construction du monde. L’artiste s’intéresse à la philosophie et à l’esthétique afin de caractériser les problèmes liés à la fabrication collective d’une identité ou plutôt d’une « illusion identitaire » déclinée et contrôlée par la commercialisation et la standardisation du monde. Depuis 2014, cette approche l’a amené à travailler sur les empreintes, les codes-barres, l’hybridation et l’hyper-connectivité, … C’est une réflexion sur l’articulation entre les siècles, le nouveau siècle et la marchandisation du monde, les identités perdues et l’importance de l’histoire et du rôle de la mémoire pour cette nouvelle ère.

La peinture de O’Maurice Mboa observe méthodiquement l’état du monde et l’état de l’âme. Plutôt que de dénoncer les travers du monde, il cherche à déchiffrer une réalité autonome, et la métamorphoser en lui donnant une perspective. Son travail établit ainsi une relation verticale et révélatrice avec le monde dont sa technique et ses créations sont imprégnées et représentent son attachement à l’âme de ses ancêtres, tout en étant à l’écoute des aspirations de ses contemporains.

O’Maurice Mboa est un infatigable passeur, entre les espaces et entre les temps, c’est un éveilleur à la conscience métisse, une conscience plurielle dans la mesure où elle exige une compréhension multiple des idées souvent opposées et un besoin de négocier ces connaissances sans prendre position.

On peut appliquer à son œuvre les notions de  virtualisation, d’identité plurielle, de zone d’hybridation, de monde kaléidoscopique, fragmenté , discontinu, d’interconnectivité  en phase avec la réalité multiculturelle et multidépendante de notre civilisation mondiale où tout semble éclater, les existences et les identités….

andata.ritorno laboratoire d’art contemporain
du mardi au samedi de 14h à 18h ou sur rendez-vous
Lieu: 37, rue du Stand, 1204 Genève + 41 79 509 90 17 

andata.ritorno@gmail.com

andataritornolab.ch

Ce contenu a été rédigé par Publié dans  A LA UNE, ART & DESIGN par , Mots-clés: , ,

A propos de l'auteur

Communiqué