Lors de la 88e édition du Salon International de l’Automobile de Genève, Richard Mille et McLaren Automotive ont dévoilé conjointement la RM 11-03 Automatique Chronographe Flyback McLaren.

SYNERGIE DES TALENTS
La RM 11-03 McLaren, créée en étroite collaboration entre Rob Melville, directeur du design chez McLaren, et Fabrice Namura, ingénieur chez Richard Mille, est en développement depuis l’association des deux entités l’an dernier. Ils ont uni leurs intérêts communs pour des développements sans concession, réunissant design innovant, emploi de nouveaux matériaux et savoir-faire unique. «Il s’agissait d’être à la hauteur d’un véritable défi technique, et proposer autre chose qu’un simple cadran avec une inscription par exemple. Je trouve que la 720S dessinée par Rob Melville a une beauté hypnotique, et je souhaitais que l’on puisse retrouver sur la RM 11-03 McLaren ces courbes à la fois esthétiques et fonctionnelles.», confie Fabrice Namura. Ces influences ainsi que les codes de design empruntés à la gamme McLaren de voitures de sport se reflètent dans cette montre.

ADN
L’association d’un inédit Quartz TPT® orange – rappel de la couleur historique de l’écurie anglaise – combiné au Carbone TPT® contribue aux meilleures performances mécaniques de la RM 11-03 et offre une résistance à un environnement agressif. Les poussoirs en titane assemblés sur la carrure en Carbone TPT® reprennent le dessin des feux de la 720S. De forme similaire aux prises d’air de l’iconique McLaren F1, les inserts en titane siglés McLaren habillent la lunette. La complexe couronne en titane grade 5 reprend la forme d’une roue McLaren. On retrouve également l’apostrophe McLaren au cœur de la matière sur le bracelet au caoutchouc, développé spécialement pour cette pièce.
               

FICHE TECHNIQUE
Sous le capot de la RM 11-03 bat le calibre automatique RMAC3, créé en 2016, avec un chronographe flyback prêt à abattre littéralement les chronos sur pistes. La remise à 0 instantanée du compteur permet de relancer rapidement le chronométrage. Alimenté par deux barillets montés en parallèle et un balancier à inertie variable, le mouvement atteint 55 heures de réserve de marche. L’armement des ressorts de barillets assuré par un rotor à géométrie variable permet une personnalisation du remontage selon l’activité du porteur, témoignage d’une attention propre à Richard Mille. Le fait que tout châssis de voiture de course doit posséder une grande résistance à la torsion tout en gardant de la légèreté a inspiré la marque qui a fait siennes ces exigences en usinant la platine de ce calibre et ses ponts dans du titane grade 5 traité PVD pour garantir la rigidité et un parfait fonctionnement des trains d’engrenage. Le pont supérieur en titane satiné accentue un peu plus la profondeur du calibre, créant également un parcours visuel autour du calendrier annuel et de la date surdimensionnée ainsi que les compteurs 12 heures du chronographe et de compte à rebours.

Avec une telle fiche technique, il ne sera pas étonnant de retrouver cette nouvelle RM 11-03 McLaren au cœur du stand du constructeur britannique lors du salon international de l’automobile de Genève. Les propriétaires de la nouvelle McLaren Ultimate Series auront le privilège de pouvoir commander -via le réseau de boutiques Richard Mille- une RM 11-03 McLaren dont le numéro correspondra au numéro de série de leur super car.

RM 11-03 McLAREN
Limitée à seulement 500 pièces au prix de 180’000 CHF HT, le modèle sera disponible en priorité aux clients de la McLaren Ultimate Series.

 

 

 

Ce contenu a été rédigé par Publié dans  CHOIX DE LA RÉDACTION, JOAILLERIE & HORLOGERIE par , Mots-clés: , , , , ,

A propos de l'auteur

admin