Depuis 40 ans la saga imaginée par le prolifique George Lucas passionne les foules et ne semble pas vouloir s’éteindre. Après le rachat de Lucas Films par Disney (et les 4 milliards $ investis), la saga continue à créer des histoires. Ici il s’agit d’un spin-off, une storyline hybride située juste avant le premier épisode «A New Hope» (l’originale, celui de 1977). Je sais, c’est parfois un peu cocasse mais néanmoins facilement compréhensible puisque le scénario est habilement lisible. Pas la peine de tout vous dévoiler encore qu’aucune surprise de taille ne vient ponctuer les 136 minutes de ce grand spectacle riche. L’ambition est dans la volonté manifeste de s’affranchir des codes vus et revus dans les … sept précédents longs métrages tout en respectant à la lettre le déroulement inhérent à une œuvre grand public. On peut même revoir, une première depuis 1983, le charismatique et terrifiant Dark Wador. Encore un clin d’œil manifeste de Disney aux hordes de fans. La réalisation est parfois brillante (surtout la 1ère partie) puis ensuite plus brouillonne, avec un creux d’une quinzaine de minutes en début du derniers tiers. Reste qu’on en sort globalement ravis, voire même étonné de retrouver ses dix ans puisqu’on se surprend à attendre STAR WARS EPISODE IIX prévu … en décembre 2017.

A voir actuellement en salles au Cinérama Empire, rue de Carouge, à 11h, 15h, 17h15, 21h15, 23h30 et ce bien entendu en VO.

Ce contenu a été rédigé par Publié dans  AGENDA par , Mots-clés: , , ,

A propos de l'auteur

Christopher Tracy