livre_avenue_des_mysteres
Manille au bout du jour

L’écrivain Juan Diego Guerrero, un peu vieilli, le cœur las, part en voyage aux Philippines afin de tenir une promesse jadis faite à un déserteur américain. Ses pérégrinations, marquées par la présence sexy de Miriam et Dorothy, deux créatures atypiques, et la prise désordonnée de viagra et de bêtabloquants, vont prendre un tour particulier. Entre allées et venues, plongées narcoleptiques et soubresauts érotiques, Juan Diego se souvient. De son enfance miséreuse mais trépidante au dépotoir d’Oaxaca, avec ses bûchers, ses chiens faméliques et son Jefe, coupable involontaire de sa boiterie. De sa mère, femme de ménage ou fille des rues selon les heures. De Frère Pepe, un brave jésuite émerveillé par le fait qu’il ait appris à lire seul, sur la décharge. De ce couple gay qui aura accompli l’impensable: l’adopter et l’emmener dans l’Iowa. Et de sa petite sœur bien-aimée, la frêle et gracieuse Lupe, liseuse des pensées d’autrui et locutrice d’une langue singulière que lui seul pouvait comprendre. Leur passage dans un cirque sous le joug d’un dompteur vicieux, où la vie valait à peine les quelques pesos lâchés par un public avide de numéros extrêmes, aura totalement ébranlé leur destinée.

Avenue des mystères
John Irving, éd. du Seuil, 515 p.

livre_en_attendant_bojangles livre_landfall livre_les_vrais_durs

Feu follet

Elle affectionne les histoires zinzins que lui raconte son bambin, virevolte dans les bras joyeux de son mari et sirote à gogo des cocktails avec ses amis. La vie de cette mère folle à aimer n’est qu’une réjouissance chaque seconde renouvelée. Hélas, le jour où elle est internée pour pagaille mentale, l’équilibre de la famille, qui tisse la fantaisie comme d’autres
la grisaille, est gravement tourneboulé.

En attendant Bojangles
Olivier Bourdeaut, éd. Finitude, 159 p.

Filles de tête

Emues par le sort des victimes de l’ouragan Katrina, Rose et sa mère se rendent, la voiture chargée de dons, à La Nouvelle-Orléans. Une embardée fatale va cependant déclencher un autre drame. Retrouver la famille de l’inconnue qu’elles ont mortellement heurtée devient l’idée fixe de Rose ; elle remonte dès lors le cours chaotique des derniers jours de la jeune Noire, liée à elle plus qu’il n’y paraît.

Landfall
Ellen Urbani, éd. Gallmeister, 292 p.

Antihéros

Femme esseulée davantage proche des bêtes que des hommes, Sara abomine la gouvernance américaine et tout ce qui s’y rapporte. Dingue autant que paumé, Adam erre dans les bois et dans des délires morbides, au grand dam de ses parents, qui ne sont plus en mesure de l’aider.  Rébellion et violence incontrôlable profondément tapies dans les tripes… La route de ces deux-là n’aurait jamais dû se croiser.

Les vrais durs
T.C. Boyle, éd. Grasset, 442 p.

A propos de l'auteur

Christine Brumm
Buveuse de mots

Buveuse de mots jamais désaltérée, Christine Brumm sélectionne pour la page littérature de Trajectoire les meilleurs crus du moment: elle les absorbe, les presse amoureusement, histoire de proposer un condensé pur jus.