De passage à Londres, Trajectoire s’est rendu au Design Museum pour découvrir Cartier in Motion, l’expo sensation conduite par Sir Norman Foster.

Le célèbre architecte a posé son regard sur les créations horlogères de la maison Cartier, en explorant l’évolution du design au fil du temps et des rencontres historiques. Au total 170 pièces d’exception réunies: garde-temps iconiques (montres Tonneau, Tortue et Tank), pendules mystérieuses, mouvements squelettes, carnets de croquis et maquettes… L’exposition fait renaître avec beaucoup de poésie les archives et les pionniers de l’époque: l’aviateur Alberto Santos-Dumont, Georges-Eugène Haussman, Gustave Eiffel… autour de mises en scène précieuses et immersives. Parmi le cercle d’amis de la famille Cartier, précurseurs ou aventuriers, le visiteur est plongé aux prémices d’un monde nouveau et découvre tour à tour l’influence du Paris du siècle dernier sur le style et le design Cartier. Révolution du paysage urbain, architecture, modes de vie, activités, passions et voyages… Autant d’éléments qui auront un impact considérable sur l’arrivée des montres modernes, en laissant place à de nouvelles formes, des montres-bracelets, avec pour seule philosophie «joindre l’utile à l’agréable». Le nouveau visage du Paris de Haussmann joue un rôle majeur sur les créations de Louis Cartier que l’on retrouve dès lors dans des lignes de plus en plus géométriques et épurées. Avant-gardiste et moderne, le style Cartier est né, parfaite illustration de cette époque marquée d’innovations, de découvertes et de liberté.

 

Cartier in Motion
Au Design Museum de Londres du 25 mai au 28 juillet

 

 

Ce contenu a été rédigé par Publié dans  A LA UNE, AGENDA par , Mots-clés:

A propos de l'auteur

Delphine Gallay