Indépendance, force, innovation et raffinement… Voilà ce qui émane des deux nouveaux gardetemps de la Maison Schwarz Etienne. Cette année encore, la marque entretient son savoir-faire en intégrant un dernier-né à sa ligne Tourbillon de la collection La Chaux-de-Fonds, le Tourbillon PSR 122.00 succédant au Tourbillon Volant (TSE 121.00) présenté lors de Baselworld 2016.

La nouveauté de cette année, incarnée par le Tourbillon Petite Seconde Rétrograde – TSE PSR 122.00 – s’inscrit dans la continuité des valeurs propres à Schwarz Etienne: qualité, authenticité et respect de la tradition horlogère.

Volonté d’indépendance dans sa réalisation, en verticalisant sa production, et recherche constantes d’innovations telles sont les principales composantes du tableau que nous dessine Schwarz Etienne aujourd’hui.

En effet, les mouvements développés et produits essentiellement en interne, lèvent le voile sur un travail de grande précision où finesse esthétique et virtuosité technique se côtoient subtilement. «Nous sommes conscients de cet énorme avantage, sur lequel nous avons fortement travaillé. Il nous confère la possibilité de gérer entièrement notre chaîne de production. Ceci est une volonté que nous souhaitons mettre en avant afin de garantir une maîtrise totale de la qualité et une capacité à gérer au mieux notre stock et nos délais de livraison» souligne Mauro Egermini, CEO de la marque.

Ce garde-temps Tourbillon Petite Seconde Rétrograde offre, pour notre plus grand plaisir, une vue complète sur son mécanisme tout en préservant la magie qui s’en dégage… Le mécanisme de la petite seconde rétrograde, habituellement cachée dans le mouvement, est disposé de façon à la rendre littéralement flottante au-dessus du mouvement, un véritable ravissement pour les yeux. Toujours dans une volonté de transparence et de mise en avant, les heures et minutes décentrées se retrouvent elles aussi complètement libérées, nous permettant ainsi d’apprécier pleinement les finitions de la pierre du cadran.

Ce dernier, se distinguera en deux parties, une première que nous qualifierons de «calme» avec l’affichage des heures et minutes et une deuxième «animée» avec vue plongeante sur les complications.

L’affichage des heures et minutes décentrées à 4h00 permet de mettre l’accent sur toute la beauté et l’élégance de la finition sablée tant appréciée, de la surface «plane» du pont, sur laquelle se retrouve à gauche, le symbole SE en applique.

La lecture des heures et de la petite seconde nous renvoie sur un cadran en pierre fine naturelle avec les points d’heures en SLN. Cet élégant cadran vert émeraude est constitué d’Aventurine, lui conférant un éclat et une distinction manifeste. Cette pierre fine a pour origine Murano, dans la région de Venise. Cette dernière demande une extrême minutie dans son traitement, tant sa découpe et sa mise en forme requiert délicatesse et savoir-faire. Cette pierre a été inventée en ajoutant de l’oxyde de cuivre dans le verre.

Le cadran proposé sur le modèle en or rose, est lui constitué d’Hématite Spécularite, une pierre fine de couleur anthracite pailletée, provenant de mines exploitées en Oural depuis quatre ans seulement!

La partie «animée» du cadran, dite technique, nous amène directement sur le micro-rotor, un micro-rotor irréversible, décentré à 9h, qui achève de conférer sa complexité à cette montre d’exception et d’audace, dans une combinaison mécanique des plus ingénieuses. Au-dessus du micro-rotor, se trouve la petite seconde rétrograde à 11h00.

Les deux modèles du Tourbillon PSR sont proposés soit avec une boîte acier, cadran heures-minutes décentré et petite seconde en Aventurine verte, soit avec une boîte en or rose 5N, cadran heuresminutes et petite seconde en Hématite Spécularite de couleur anthracite pailletée. Le bracelet est en alligator pleine peau, sa doublure en alligator de couleurs soutenues.

Ce contenu a été rédigé par Publié dans  A LA UNE, JOAILLERIE & HORLOGERIE par , Mots-clés:

A propos de l'auteur

Communiqué