Du 15 août 2018 au 31 janvier 2019, la Tour de Rive, sise au Boulevard Helvétique 14, est revêtue de deux portraits monumentaux proposés par le collectif 1m83, grâce au soutien de la régie Pilet & Renaud SA et de la société Reywal SA.

Cette première oeuvre, signée par le photographe suisse Guillaume Perret, marque une série de toiles urbaines évolutives. L’objectif est de permettre à une nouvelle génération d’artistes d’exposer sur des bâtiments en construction ou en rénovation. Un duo de sourires qui s’offre sur 365m 2 de toile de chantier. L’oeuvre baptisée Trait d’union , est signée de l’artiste Guillaume Perret, lauréat du dernier Swiss Press Photo . Elle habille la Tour de Rive jusqu’au 31 janvier 2019, édifice emblématique du Boulevard Helvétique 14 construit par l’architecte genevois Marc-Joseph Saugey.
Symbole de passerelle entre différentes générations, l’oeuvre est constituée de deux visages anonymes. L’un est tourné vers le passé, l’autre vers l’avenir – la petite fille sourit à la Cathédrale Saint-Pierre, son aîné domine le Léman et le centre-ville plus moderne. Point commun entre ces deux êtres, qu’a priori tout sépare: le soleil, source de vie qui nourrit les passions de la jeunesse et éclaire la sagesse de l’âge. L’initiative lancée par le collectif 1m83, offre ainsi la possibilité à une nouvelle génération d’artistes d’exposer sur des bâtiments avec comme support d’expression des bâches de chantier. “L’origine du projet était de répondre à la problématique suivante: comment minimiser l’impact visuel des immeubles en construction ou en rénovation et faire de Genève une ville où l’art urbain peut s’exprimer davantage” explique Didier Schwarz, fondateur de 1m83.

POUR PLUS D’INFOS:

www.pilet-renaud.ch  et  www.1m83.ch

 

Ce contenu a été rédigé par Publié dans  RENCONTRES par , Mots-clés: , , , , ,

A propos de l'auteur

Communiqué