A l’époque, Roland C. Pfister, fondateur des marques Cellcosmet et Cellmen a osé sortir des sentiers battus pour suivre ses convictions. Aujourd’hui, il est fier du chemin accompli…

Visionnaire passionné par la science cosmétique, Roland C. Pfister a toujours revendiqué la liberté de ses choix. Il se qualifie volontiers d’anticonformiste lorsqu’il s’agit de décrire sa trajectoire et celle de la naissance des marques Cellcosmet et Cellmen:

A la fin des années 80, alors que la majeure partie de l’industrie cosmétique fait recours à des sous-traitants et utilise des cellules lyophilisées dans l’élaboration des formulations cyto-cosmétiques, Roland C. Pfister se refuse à pareille démarche.

1450278075_b978450110z-1_20160421100100_000_gj26kspe1-1-0
Il est intimement convaincu qu’un procédé capable de maintenir des cellules à leur seuil d’activité maximal dans un soin cosmétique est réaliste. Avec le soutien indéfectible de son épouse Edith Pfister, il s’entoure d’une équipe multidisciplinaire composée de chercheurs et de scientifiques et se met en quête d’une technique scientifique résolument différente de celles proposées jusqu’alors sur le marché de la cosmétique.

1987 – Cellcosmet et Cellmen: naissance d’une nouvelle génération de cosméceutiques cellulaires suisses

Avec la mise au point de la méthode CellControl™, Roland C. Pfister signe un véritable exploit scientifique au sein de l’univers de la cosmétique cellulaire. Grâce à ce procédé unique mis au point par les Laboratoires Cellap, les cellules obtenues par biotechnologie sont stabilisées à l’état actif pendant des mois sans avoir subi de choc physique (contrairement aux cellules lyophilisées, par exemple). Ces cellules biologiquement intactes conservent une extraordinaire force vitale.

On les nommera les cellules bio-intégrales stabilisées actives.

Ces cellules bio-intégrales stabilisées actives seront intégrées aux formulations cosméceutiques des lignes cellulaires Cellcosmet (pour Elle) et Cellmen (pour Lui). Véritables réservoirs d’actifs biologiques, ces soins sont capables de revitaliser intensément la peau et de retarder efficacement les signes du vieillissement cutané tout en respectant les qualités intrinsèques de la peau féminine et masculine.

Cellcosmet et Cellmen 1987-2017: un héritage helvétique intacte
Il a toujours été question d’excellence chez Cellap Laboratoire.

Alexandre Chappuis, beau-fils de Roland C. Pfister, tient à préserver l’identité helvétique de Cellcosmet et Cellmen et perpétue ainsi la tradition initiée par le fondateur des marques: tous les produits sont entièrement conçus, fabriqués et conditionnés sur le site du Mont-sur-Lausanne en Suisse. Un gage de qualité pour l’entreprise certifiée ISO 9001:2008 et une certitude pour le client d’être en possession de produits 100% Made in Switzerland.

7473_content_cellcosmet32017: Une histoire familiale faite de passion, d’engagement et d’innovations
Les marques Cellcosmet et Cellmen poursuivent aujourd’hui leur développement et leur succès sous la direction d’un membre de la famille, Alexandre Chappuis – CEO.

En plus des 30 pays où elles sont déjà présentes, les marques conquièrent de nouveaux marchés avec une présence dans des grands magasins de prestige tels que l’illustre Saks Fifth Avenue à New York.

A l’image de Roland C. Pfister – actuel Président du Conseil d’Administration, Alexandre Chappuis s’engage à perpétuer l’esprit d’innovation et les défis technologiques qui ont fait le succès des lignes Cellcosmet et Cellmen jusqu’à ce jour. Il veille également à conserver précieusement l’ADN des marques si chères à l’entreprise familiale: offrir des soins d’exception à haute valeur ajoutée dans le respect des traditions et du savoir-faire helvétiques.

Un modèle d’excellence exigeant, certes, mais à la portée des marques Cellcosmet et Cellmen qui souhaitent s’imposer comme références en matière de science cosmétique cellulaire et phyto suisse à l’avenir également.

Ce contenu a été rédigé par Publié dans  BEAUTE par , Mots-clés:

A propos de l'auteur

Communiqué