Adam Driver ©Terry Richardson

Adam Driver ©Terry Richardson

Adam Driver ©Terry Richardson

Adam Driver ©Terry Richardson

Adam Driver ©Terry Richardson

Adam Driver ©Terry Richardson

«Salut, poupée. Alors, ça roule? » Tels sont les premiers mots que prononce Adam Driver dans la série Girls, qui le révèle au public en 2012 et dans laquelle, tout comme Hannah Horvath, il nous fera craquer au fil des épisodes, malgré son côté bizarroïde et vulgaire. Plus bizarre encore, on dirait que cet engouement inattendu, éprouvé pour un garçon de près de deux mètres à la stature de Hulk et aux oreilles d’elfe, est partagé par les plus grands réalisateurs. En 2015, Driver sera à l’affiche de quatre films, et pas n’importe lesquels, à commencer par l’épisode VII du très attendu Star Wars de J.J. Abrams, où le jeune Padawan bascule du côté obscur de la force. « Plus le rôle est masochiste, plus il est attrayantt», se réjouit-il. Et nous aussi! Mais qu’est-ce qui explique cette montée spectaculaire alors que, il y a encore quelques années, Adam Driver croupissait dans une petite ville perdue au fond de l’Indiana, sans emploi et sans avenir ? Tout d’abord, il y a eu l’armée, dans laquelle il s’engage suite aux attentats du 11-Septembre. C’est finalement une blessure au sternum qui le démobilise et l’empêche de partir combattre en Irak. Signe du destin peut-être, sa convalescence est révélatrice et pousse l’ancien Marine sur les bancs de la prestigieuse Juilliard School, où il se donne à fond, s’astreignant à une discipline de fer et allant jusqu’à faire pleurer ses camarades par excès de franchise. Diplôme en poche à près de 30 ans, il croise le chemin de Lena Dunham, qui remuera ciel et terre pour l’avoir dans sa série Girls. C’est le jackpot ! Lassés des belles gueules hollywoodiennes, les spectateurs voient en Adam Driver un gage d’authenticité, un M. Tout-le-monde avec ses qualités et ses défauts. Ses gestes maladroits, son nez tordu et sa voix de baryton le rendent attachant et viril à la fois. Une virilité qu’on aura plaisir à découvrir dans le désert australien de Tracks, sortie prévue en avril, et dans le drame amoureux Hungry Hearts, pour lequel il a été sacré meilleur acteur à la Mostra de Venise. Mais, ne rêvez pas, l’oiseau est déjà pris, marié qui plus est avec sa copine de longue date Joanne Tucker, également actrice. Récemment, c’est le grand Scorsese qui lui a fait les yeux doux en lui proposant un rôle dans son prochain film, Silence. Bref, pour Adam Driver, tout roule. —

Ce contenu a été rédigé par Publié dans  RENCONTRES par , Mots-clés:

A propos de l'auteur

Andrea Machalova
Grande chineuse

Andrea déniche les bons plans dans le dédale de ruelles genevoises comme d’ailleurs et distille les news culture, mode et design pour partager le meilleur sur le web.