Audemars Piguet dévoile la toute dernière oeuvre de Jana Winderen à Art Basel Miami Beach 2019.

Audemars Piguet a inauguré cette œuvre sonore à la rotonde de Collins Park avec une visite exclusive pour la presse suivie d’un brunch intimiste. Menée par Susan Simmons, secrétaire générale de la Fondation Audemars Piguet et Denis Pernet, curateur associé de la Manufacture horlogère, cette visite a permis aux visiteurs de se plonger dans l’univers marin recréé par Jana Winderen. Un collage de différents sons enregistrés dans la zone portuaire de Miami, dans la mer de Barents autour du pôle Nord, ou encore dans les océans tropicaux garantissait une immersion totale. Cette cartographie sonore sur mesure, terminée sur place par Jana Winderen, offrait aux visiteurs une occasion unique d’écouter minutieusement la vie sous-marine et de réfléchir à l’impact de l’activité humaine sur cet écosystème. Créée en collaboration avec Tony Myatt, ami de longue date de l’artiste, cette œuvre était accessible gratuitement au publique pendant la durée de Miami Art Week. 

Depuis 2005, Jana Winderen réalise des enregistrements sous-marins, principalement à l’aide d’hydrophones ultra-sensibles qui permettent de rendre audibles des sons habituellement imperceptibles à l’oreille humaine. Sous l’eau, le son voyage presque cinq fois plus vite que dans l’air, ce qui en fait un excellent canal de communication. Les compositions sonores obtenues sensibilisent ainsi à des urgences écologiques insoupçonnées: « Depuis petite, j’ai toujours été attirée par l’environnement sous-marin. Ce monde renferme tellement de vies et d’activités pratiquement inaccessibles aux hommes. L’enregistrement de ces sons permet de mieux comprendre les plantes et les animaux qui peuplent les océans et leur façon de répondre à l’omniprésence de l’activité humaine. Quand vous écoutez une composition, il est impossible de différencier la nature et l’humain, ce qui, j’espère, offre un moment de contemplation », explique Jana Winderen. Le message écologique de The Art of Listening : Under Water fait écho à de nombreux projets artistiques commissionnés par Audemars Piguet.

Audemars Piguet a également présenté Du Petit Risoud aux profondeurs du Lac de Joux au sein de son Collectors Lounge. Cette œuvre réalisée lors d’une première collaboration de l’artiste avec la Manufacture horlogère avait été dévoilée lors d’Art Basel à Bâle en juin 2019. Résultat de deux brèves résidences de Jana Winderen à la vallée de Joux début 2019, cette œuvre plonge l’auditeur dans l’écosystème unique de la Vallée en révélant le son permanent de la civilisation traversant la forêt et la terre jusque dans les eaux du Lac de Joux.

D’autre part, Fernando Mastrangelo signe une nouvelle collaboration avec la marque sur le Lounge Audemars Piguet. Après avoir révélé son premier design lors d’Art Basel à Hong Kong en mars 2019, le designer a présenté une nouvelle itération de ce lounge exposant des meubles, vitrines et murs, inspirés de son séjour dans la vallée de Joux et réalisés sur mesure à la main.

Les œuvres de Jana Winderen et de Fernando Mastrangelo présentées cette année par Audemars Piguet à Art Basel Miami Beach ont permis d’illustrer la créativité avec laquelle les artistes réinterprètent le monde qui nous entoure.

 

 

“Pour briser les règles, il faut d’abord les maîtriser.”

A propos de l'auteur