Le festival des Athénéennes poursuit son petit bonhomme de chemin
et nous réserve, année après année, son lot de très bonnes surprises.

Cette 9ème édition placée sous le signe de la spiritualité n’a pas dérogé à la tradition. Mélange de genres allant du classique au jazz, en passant par l’électro trip hop, le disco et même un ciné-concert…

Gérard Depardieu & Jasmin Toccata – crédit Vincent Bidoyet

La soirée événement de l’édition 2019 était la venue sur scène du grand Gérard Depardieu qui venait lire, déclamer devrait-on dire, certains passages des “Confessions” de Saint Augustin… accompagné pour l’exercice par l’ensemble Jasmin Toccata. Sur cette musique hybride entre baroque et tradition orientale, la voix de l’acteur résonne comme un instrument supplémentaire, offrant au public venu nombreux un sentiment étrange… oscillation entre l’harmonie du spectacle et envie de reprendre la lecture de ces textes magnifiques qui invitent à la réflexion sur la relation entre l’homme et le divin.

l’excellent Sham Trio aux Athénéennes – crédit Vincent Bidoyet

Rendons hommage également à l’excellent Sham Trio qui a ouvert la soirée sur des airs de musique traditionnelle syrienne revisités de manière moderne et interprétés avec brio par trois artistes hors du commun.

Une soirée mémorable… un régal pour les oreilles et l’âme ! Rendez-vous l’année prochaine…

Ce contenu a été rédigé par Publié dans  A LA UNE, EVENT par , Mots-clés:

A propos de l'auteur

Philippe Perret du Cray