On aime beaucoup le restaurant Le Mathis. A la lueur des bougies qui éclairent amoureusement les tables de cette petite salle tenue avec brio et humour – des qualités qui font que l’on s’y attarde volontiers –, je succombe aux plaisirs d’une cuisine française de bon aloi. L’essentiel est là: une carte concise sans demi-teintes ni chichis, apte à satisfaire les gourmets, les capricieux et autres indécis. Après un ultime mocktail ponctué d’un éclat de rire tonitruant, je quitte les proches abords des Champs-
Elysées pour me rendre au pied de la butte Mont
martre.

mathis_07_lumiere_hd

A Pigalle, cela fait belle lurette que ce n’est plus la pagaille. Exit tripots, lupanars et vieilles canailles de tout poil, l’heure est à une ambiance pimpante, festive et branchée. Attirée par un concept dont la seule évocation me met en joie, le Bed and Beverage – c’est l’idée du bien dormir faisant corps avec celle du boire bon –, je dépose valise et clichés au Grand Pigalle Hôtel. Un long comptoir m’accueille sans tralalas ; entre vins italiens, vins innocents et vins coquins, je ne sais plus où donner de la tête, mais je sais raison garder. Douillettement installée dans une ravissante chambre au design rétro, je me dis que les toits de Paris sont décidément bien photogéniques ce soir.

grandpigallehotel-kristenpelou_136

Restaurant Le Mathis
3, rue de Ponthieu – 75008 Paris
www.hotelmathis.com/restaurant-bar

Grand Pigalle Hôtel
29, rue Victor Massé – 75009 Paris
www.grandpigalle.com

Ce contenu a été rédigé par Publié dans  ART DE VIVRE & ÉVASION par , Mots-clés: ,

A propos de l'auteur

Christine Brumm
Buveuse de mots

Buveuse de mots jamais désaltérée, Christine Brumm sélectionne pour la page littérature de Trajectoire les meilleurs crus du moment: elle les absorbe, les presse amoureusement, histoire de proposer un condensé pur jus.