Il y a 50 ans, l’homme marchait pour la première fois sur la Lune. Un moment qui allait changer le cours de l’Histoire – et repousser les frontières du possible – à tout jamais. Cette année, OMEGA célèbre cet anniversaire historique à travers une toute nouvelle Speedmaster, une pièce en édition limitée qui reflète un lien particulier avec les astronautes et l’héritage de la mission Apollo 11.


TO THE MOON AND BACK
Le 21 juillet 1969, Neil Armstrong et Buzz Aldrin devinrent les premiers hommes à marcher sur la Lune. Ces premiers pas qui ne durèrent que deux heures et demie laissèrent une empreinte indélébile dans l’histoire de l’exploration spatiale. À cet instant, l’OMEGA Speedmaster Professional devint la première montre portée sur la Lune. La mission Apollo 11 représente très certainement l’un des moments les plus emblématiques de l’héritage spatial de la maison.

Un moment qui venait couronner un voyage de plus de 10 ans. Tout commença en 1957 avec le lancement de la première montre OMEGA Speedmaster. La robustesse, la fiabilité et le cadran parfaitement lisible de la Speedmaster en firent la montre de prédilection des aviateurs, et notamment des pilotes de l’armée de l’air américaine. Nombre de ces héros devinrent des astronautes du programme Mercury, le premier programme de missions habitées de la NASA. En 1963, l’un d’entre eux, Walter Schirra, portait d’ailleurs sa propre Speedmaster CK2998 lors de la mission Mercury-Atlas 8. Cet exemplaire unique, qui effectua six rotations autour de la Terre, constitua la toute première montre OMEGA portée dans l’espace.

En 1964, le programme spatial de la NASA avait atteint sa vitesse de croisière et l’agence américaine se mit officiellement en quête d’un garde-temps sur lequel elle pourrait compter pour toutes ses missions habitées. Le directeur des opérations de l’équipage, Deke Slayton, lança un appel d’offres international invitant différentes manufactures horlogères à lui envoyer leurs meilleurs chronographes-bracelets. Plusieurs marques, dont OMEGA, soumirent leurs montres aux tests exigeants de l’agence spatiale : températures extrêmes, chocs, vibrations, environnements sous vide, entre autres. Le 1er mars 1965, l’OMEGA Speedmaster, seule montre ayant survécu à ces tests, fut déclarée «Première montre approuvée pour toutes les missions spatiales habitées». Dès lors, OMEGA devint le seul et unique fournisseur officiel de montres du programme spatial habité de la NASA. Les astronautes lui firent confiance tout au long des programmes Gemini et, bien sûr, Apollo, qui allait les emmener sur la Lune.

James Ragan, l’ingénieur de la NASA ayant homologué la Speedmaster en 1965, a souligné l’importance d’OMEGA au cours de ces missions: «La montre était un outil de secours. Si la communication des astronautes avec la Terre était rompue ou si leurs chronomètres numériques tombaient en panne sur la Lune, alors il leur resterait la montre OMEGA attachée à leur poignet. Elle devait venir à leur secours en cas de problème.»

Le monde entier aurait le regard tourné vers Apollo 11 en 1969, et chaque équipement devait fonctionner à la perfection. La NASA n’avait pas le droit à l’erreur. C’est donc un honneur pour OMEGA de réaliser, a posteriori, que ses montres avaient gagné la confiance de toutes les personnes engagées dans cette aventure. 50 ans plus tard, nous sommes toujours incroyablement fiers d’avoir vécu à leurs côtés l’heure de gloire de l’humanité.


HOMMAGE AUX HÉROS

La Speedmaster BA145.022 originale
En 1969, la réussite de la mission Apollo 11 fut célébrée avec ferveur aux quatre coins du monde. Le 25 novembre de la même année, un dîner spécial en l’honneur des astronautes qui avaient participé à l’alunissage fut donné à Houston, au Texas. La soirée fut notamment marquée par la présentation d’une montre un peu particulière, une Speedmaster, offerte aux astronautes du programme spatial de la NASA. Cette Speedmaster BA145.022 en or jaune 18K était surmontée d’une lunette bordeaux très rare. Sur le fond, on pouvait lire les mots suivants: To mark man’s conquest of space with time, through time, on time («En hommage à la conquête de l’espace par l’homme, avec l’aide du temps, dans le temps et à temps»). Cette Speedmaster en or abritait le calibre 861. Il s’agissait de la toute première édition commémorative numérotée d’OMEGA, dont seuls 1’014 modèles furent produits entre 1969 et 1973. Le premier d’entre eux fut créé pour le président des États-Unis de l’époque, Richard Nixon, tandis que le deuxième revint à son vice-président, Spiro Agnew. Ces deux montres furent par la suite retournées à OMEGA en raison du protocole très strict d’acceptation de présents en vigueur à la Maison Blanche.

Les modèles numérotés de 3 à 28 furent offerts aux astronautes de la NASA, notamment aux 19 d’entre eux qui étaient présents lors du dîner de gala à Houston. Trois de ces pièces furent remises à titre posthume aux trois membres d’équipage qui avaient perdu la vie lors de la mission Apollo 1, Virgil Grissom, Ed White et Roger Chaffee. Les modèles 29 à 32 furent offerts à des représentants de l’industrie horlogère suisse et à des politiciens. Ils ne portaient aucun numéro. Enfin, le grand public eut la possibilité d’acheter les modèles 33 à 1 000. Sur ces derniers, l’inscription qui ornait le fond du boîtier était différente. On pouvait y lire: «OMEGA SPEEDMASTER», «APOLLO XI 1969» et «Ω THE FIRST WATCH WORN ON THE MOON». Ces montres restent très recherchées en raison de leur rareté et de leur lien particulier avec l’espace. Elles étaient également fournies dans un coffret de présentation dit «cratère», qui reste lui-même un objet de collection très prisé. Autre fait intéressant, les modèles numérotés 1 001 à 1 008 furent par la suite offerts aux astronautes des missions Apollo 14 et 17, tandis que les modèles 1 009 à 1 014 furent réservés à d’autres personnalités. Pour les fans de la Speedmaster, la BA145.022 incarne l’un des plus grands moments de l’histoire extraordinaire de ce chronographe. Outre la splendeur de ses lignes, dues notamment à son mélange de doré et de bordeaux, elle rend un hommage exceptionnel aux astronautes de la NASA qui ont permis à l’homme de se rendre sur la Lune.


LA SPEEDMASTER APOLLO 11
Édition Limitée 50e Anniversaire
À l’occasion du 50e anniversaire des premiers pas de l’homme sur la Lune, OMEGA a imaginé une Speedmaster en édition limitée à 1’014 pièces, accompagnée d’une garantie de 5 ans. Inspiré du célèbre design de la Speedmaster BA145.022, ce chronographe façonné à partir d’un alliage inédit d’or 18K est entraîné par le tout nouveau calibre Master Chronometer 3861 à remontage manuel.

Or Moonshine™ 18K / Le boîtier, le bracelet, le cadran, les index et les aiguilles des heures et des minutes sont tous composés d’or Moonshine™ 18K, un alliage unique dont la couleur s’inspire du clair de Lune qui se détache sur un ciel nocturne bleu profond. Plus pâle que l’or jaune 18K traditionnel, l’or Moonshine™ est plus résistant à la décoloration et à la perte de son lustre au fil du temps.

Boîtier et bracelet / Le boîtier poli et satiné de 42 mm arbore la carrure asymétrique typique des Speedmaster de 4e génération. Autour du poignet, le bracelet poli et satiné se compose de rangs de cinq maillons incurvés et d’un fermoir rainuré décoré d’un symbole Ω vintage appliqué.

Lunette en céramique bordeaux [ZrO2] / Fidèle au modèle historique de 1969, OMEGA a ajouté un anneau de lunette bordeaux, désormais réalisé en céramique [ZrO2] au moyen d’un procédé spécifique (dépôt de brevet en cours). Il s’agrémente d’une échelle tachymétrique en Ceragold™. En écho à l’échelle tachymétrique des Speedmaster de première génération, graduées de 500 unités par heure, ce nouveau modèle se distingue par le point qui surmonte le chiffre 90.

Onyx et noir / Le cadran satiné vertical est frappé de la mention «Au750» qui indique l’utilisation d’or massif. Ses index polis sont rehaussés d’onyx noir facetté. On retrouve la couleur noire sur les aiguilles des heures et minutes, l’aiguille centrale des secondes du chronographe et celles des compteurs, toutes laquées de noir.

Un fond de boîtier exclusif / Sur le fond du boîtier, l’anneau externe porte les inscriptions suivantes, gravées mécaniquement : les dates «1969-2019», le numéro de l’édition limitée souligné de bordeaux, ainsi que la mention «Master Chronometer» non colorée. L’anneau décoratif interne, lui-même en or Moonshine™ 18K, a subi deux processus de décoration au laser différents ainsi que deux traitements PVD (Physical Vapour Deposition) pour les couleurs noir et bleu. Le résultat est le suivant: un océan bleu mat qui entoure un planisphère partiel représentant le continent américain (finition polie) sur lequel on aperçoit le site de lancement de la navette Apollo 11 à Cap Canaveral (appelé «Cap Kennedy» de 1963 à 1973); un fond noir mat qui met en valeur les inscriptions polies telles que « APOLLO 11 – 50th ANNIVERSARY » et « THE FIRST WATCH WORN ON THE MOON ». Enfin, un insert en météorite lunaire bombé représentant la Lune a été délicatement incrusté dans l’anneau. La Terre et la Lune sont représentées de façon proportionnée l’une à l’autre (3,67 pour 1 de diamètre).

Mouvement / La Speedmaster est entraînée par le calibre OMEGA Master Chronometer 3861, un mouvement à remontage manuel doté d’un échappement Co-Axial, d’un spiral Si14, d’une platine et de ponts en or Moonshine™ et frappé d’inscriptions bordeaux.

Logos vintage / Les fans de l’histoire d’OMEGA pourront s’amuser à retrouver les différents logos OMEGA vintage que compte cette pièce, comme celui du cadran, de la couronne ou du fermoir.

Coffret «cratère» / Une montre exceptionnelle nécessite un coffret de présentation unique! Inspiré par le coffret original du modèle BA145.022 de 1969, OMEGA a créé un nouveau coffret «cratère» qui accueillera chaque édition limitée. Il est revêtu de panneaux en céramique grise décorés par impression en relief d’un motif évoquant la surface lunaire. Chaque panneau possède une structure différente, ce qui rend chaque coffret unique. De plus, sur le panneau supérieur de chaque écrin se trouve une image de la mer de la Tranquillité et de l’emplacement où le module d’Apollo 11 s’est posé.

Plus d’informations: www.omegawatches.com

Ce contenu a été rédigé par Publié dans  A LA UNE, JOAILLERIE & HORLOGERIE par , Mots-clés: , , , , , , ,

A propos de l'auteur

Communiqué