Marc Newson, le visionnaire

Marc Newson

© Simon Upton

Orgone Stretch Lounge (1989)S’il est le moins connu des cinq mousquetaires, il est pourtant le plus admiré – ou en tout cas celui dont les pièces se vendent le plus cher. Pourquoi? Parce que Marc Newson ne se démode pas.

Preuve en est, le prix de vente de ses créations iconiques comme la Lockheed Lounge (1988) ou l’Orgone Stretch Lounge (1989), qui ont traversé les précédentes décennies avec brio et dont certains exemplaires s’échangent autour du million d’euros. Des succès fulgurants qui ont d’emblée porté le designer d’origine australienne aux frontières de l’art contemporain. Un travail unique auquel rend d’ailleurs hommage un livre en édition (très) limitée qui vient de paraître chez Taschen.

ATMOSembryo chairTexte Paul-Henry Bizon | Trajectoire N°100

Ce contenu a été rédigé par Publié dans  MODE par , Mots-clés: , ,

A propos de l'auteur

Paul-Henry Bizon
Fin limier

Fin limier à l’écriture mordante, Paul-Henry Bizon distille les tendances au fil des numéros et épingle les célébrités et politiques qui divisent.