Galerie 27 Concept a le plaisir de vous présenter «Transitions», la première exposition individuelle de O’Maurice Mboa à Paris.

Nappy Hair, 2018. © Mundus Imagainalis

Ses œuvres puissantes nous informent sur l’illusion des identités, le remplacement des portraits par le code barre et les empreintes digitales ainsi que sur la marchandisation du monde et l’hyper-connectivité.

La peinture de O’Maurice Mboa sonde méthodiquement l’âme du monde et plutôt que d’en dénoncer les travers, il la métamorphose en lui donnant une perspective.

« Transitions » déplore cette vie à deux étages que nous menons. Par deux étages, il faut comprendre une dualité, proche de la schizophrénie où deux niveaux de savoir appartenant à deux modalités d’être, provoquent une collision, un conflit qui engendrent souvent des comportements irréfléchis et des réactions imprévisibles.

« Transitions » est le produit d’un état voisin de la confusion, d’une déroute identitaire et d’une perte de repères, une œuvre qui paralyse nos forces créatrices : on peut parler de paralysie car le défi qui nous menace reste sans alternative ; nous n’avons pas d’autres choix que de nous soumettre à cette modernité.

Schizophrenia Mix et remix, 2019. © Mundus Imagainalis

Sa recherche transversale est liée à ses traditions, à sa terre, qui prend en compte l’inévitabilité de la décentralisation et de la globalisation.27 Cocept

O’Maurice Mboa nous plonge dans un univers fantasmagorique où les empreintes occupent une place grandissante dans les usages et redéfinissent la notion d’identité. Elles souhaitent refléter un regard croisé sur les fondements de notre existence, et révéler les influences culturelles et les artéfacts qui conditionnent la marche du monde. D’où cet échange que O’Maurice Mboa effectue avec la tôle, ce métal hérité du sous-sol qui est au cœur de la construction du monde.

Le monde a changé, les êtres sont devenus plus composites, il faut les aider à comprendre leur environnement, leur histoire, leur rapport aux autres, toucher du doigt ces fragmentations qui les habitent et les constituent. Son travail nous y sensibilise.

De ses œuvres se dégage une indéniable dimension spirituelle ; il y a ainsi bien plus à voir que ce qui est littéralement montré.

 

« Transitions »
Du 25 janvier au 17 février
27 Concept
27 Rue de Bourgogne
75007 Paris
T : +33 1 42 73 67 70
www.27concept.com

Horaires d’ouverture:
Mardi – Samedi
11h-19h

Métro : Invalides, Ligne 8 / Varenne, Ligne 13 / Assemblée Nationale, Ligne 12
RER : Invalides, Ligne C

Ce contenu a été rédigé par Publié dans  AGENDA, ART & DESIGN par , Mots-clés:

A propos de l'auteur

Communiqué