Questions de temps: Christophe Claret, fondateur de Christophe Claret

Christophe Claret, fondateur de Christophe ClaretUn passe-temps?

C’est aussi mon autre passion : j’ai acquis en 2006 un château du XVIe siècle près de Besançon, que je m’attelle à restaurer dans les règles de l’art, avec des artisans sélectionnés parmi les meilleurs. De nombreuses recherches historiques ou régionales sont nécessaires, afin d’établir ce qui est le plus judicieux pour restaurer ou reconstituer des éléments manquants.

Maestoso en or blanc et titane

Garde-temps préféré
Maestoso en or blanc et titane

Un gain de temps?

Depuis vingt-cinq ans, j’ai tout mis en œuvre pour construire une manufacture regroupant plus de 31 métiers dans le but final de gagner du temps. En effet, les problèmes de qualité, de précision, de délai, voire de prix sont quasiment résolus lorsque l’on réalise tous les éléments d’une montre – qui peut en compter 1’000! – de manière autonome.

Du temps perdu?

J’avoue ne pas supporter l’incompétence ainsi que les pertes de temps engendrées par certaines personnes durant les heures de travail, avec des bavardages ou des activités autres que ce pour quoi elles sont payées. Cependant, je pense m’être entouré, avec le temps, d’un personnel efficace, à tous les niveaux.

Ce contenu a été rédigé par Publié dans  RENCONTRES par , Mots-clés: ,

A propos de l'auteur

Fabrice Eschmann
Gardien du temps

Journaliste spécialisé dans l’horlogerie, Fabrice Eschmann s’informe, sélectionne et interviewe pour que Trajectoire soit toujours en avance sur son temps.