Questions de temps: Kari Voutilainen Fondateur de Voutilainen Horlogerie d’Art

Kari Voutilainen  Fondateur de Voutilainen Horlogerie d’Art

Montre de poche tourbillon, pièce unique, fabriquée entièrement à la main

Garde-temps préféré
Montre de poche tourbillon, pièce unique, fabriquée entièrement à la main

Un contretemps?

En horlogerie, travailler vite et travailler bien sont deux notions qui ne peuvent pas coexister. Lorsque je pense pouvoir concilier les deux, c’est en général le moment où je me rends compte que j’ai fait fausse route et que tout est à refaire.

Du temps perdu?

J’ai appris que le temps perdu ne se rattrape pas. Et que le temps gagné n’en est pas. Mieux vaut travailler lentement et parvenir à un bon résultat du premier coup. Car, si l’on doit recommencer, ce temps-là est perdu à jamais.

Si j’avais 5 minutes…

J’aimerais pouvoir économiser cinq minutes tous les jours, 365 jours par année. Je ne demande même pas les intérêts! Si je le faisais, disons, pendant cinq ans, je pourrais mettre de côté 152 heures, soit à peine plus de six jours. Et, là, je pourrais commencer à rattraper le temps perdu, en espérant ne pas avoir de contretemps.

Ce contenu a été rédigé par Publié dans  JOAILLERIE & HORLOGERIE, RENCONTRES par , Mots-clés: ,

A propos de l'auteur

Fabrice Eschmann
Gardien du temps

Journaliste spécialisé dans l’horlogerie, Fabrice Eschmann s’informe, sélectionne et interviewe pour que Trajectoire soit toujours en avance sur son temps.