Entretien avec Mauro Micheli, le cofondateur d’Officina Italiana Design, à l’origine des silhouettes inimitables de Riva.

texte Gil Egger

RIVARAMARIVA_RIVARAMA_EXT_05La gamme de Riva s’est diversifiée ces dernières années. Après le 76’, quels sont les projets futurs?
La période 2015-2017 va être très intense : il y aura le lancement de 11 nouveaux modèles de Riva, qui vont être construits sur les sites italiens historiques de Sarnico et La Spezia. Nous venons juste de présenter le 88’ Florida et le 88’ Domino Super. Ces yachts seront exposés au Festival de yachting de Cannes en même temps que le 76’ coupé, en septembre. Cinq nouveaux modèles suivront en 2016 et trois autres en 2017. Parmi ces derniers, un nouveau 38’, et nous mettrons en avant la marque toute neuve, la Division Superyacht, qui inclut un 50 mètres dont le lancement est prévu, si tout va bien, en 2017. Nous dévoilerons plus de détails au sujet des méga-yachts de Riva au Monaco Yacht Show en septembre prochain.

Est-ce que vos nouveaux modèles sont issus des désirs exprimés par les clients?
Les nouveaux modèles boostent l’évolution de la marque Riva. Ils fixent de nouvelles normes de confort et de design et sont créés pour un public spécifique qui recherche le luxe et la précision de Riva. Dans la Division Superyacht en particulier, les clients seront les bienvenus pour personnaliser leur yacht, principalement pour ce qui concerne l’intérieur, où ils seront étroitement impliqués dans la réalisation de leur rêve en exprimant tous leurs desiderata.

Comment concilier la pureté des lignes extérieures et le luxe de l’habitacle ? Est-ce qu’ils sont le fait des mêmes designers?
Officina Italiana Design est partie prenante de la création du projet dans son entier. Le résultat est évidemment harmonieux, parce que nous considérons le bateau dans son ensemble. Nous concentrons toute notre créativité sur les lignes externes, qui sont très importantes pour nous, mais elles doivent être parfaitement assorties à la demande d’intérieurs luxueux: les deux concepts font partie du même processus intellectuel.

RIVA_Iseo-Ext_-2Quelle différence y a-t-il entre un Riva et ses concurrents?
Un yacht de Riva n’est pas un bateau commun, on dit que c’est «un Riva». Il s’agit d’une marque iconique dont les composantes sont l’exclusivité, la précision dans les détails, de hautes performances et la meilleure qualité. Les clients recherchent la marque Riva parce qu’elle possède un design unique.

Dans la nature, quelles sont les formes qui vous inspirent le plus?
Je suis un individu très curieux et je suis intéressé par tout ce qui peut se trouver autour de moi. Je suis passionné d’art et j’aime être entouré par la nature, en particulier un lac ou une mer. Il y a des moments pendant lesquels j’ai des visions, des flashes de ce que je vais concevoir. Ce que j’essaie de trouver est l’équilibre parfait du projet. Comme dans l’art. Finalement, un bon design doit être de haute qualité, intemporel et facile à vendre.

Qu’avez-vous envie de dire à propos de Riva en 2015?
Officina Italiana Design est très fière et heureuse du résultat des lancements récents: le 88’ Florida, le 88’ Domino Super et le prochain 76’ coupé. Nous sommes réellement satisfaits de toutes les solutions que nous, Officina Italiana Design, ensemble avec les ingénieurs et les concepteurs du groupe Riva et Ferretti avons imaginées sur ces modèles.
Je pense en particulier à l’élégance raffinée de la coque, au nouveau confort obtenu et à l’aspect sophistiqué de la lumière et des contrastes, créé avec les nouvelles couleurs aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur. Nous poursuivons le but d’obtenir des objets intemporels et exceptionnels : c’est notre idée du style. —

Ce contenu a été rédigé par Publié dans  ART & DESIGN, RENCONTRES par , Mots-clés: , , ,

A propos de l'auteur

Gil Egger
Plus rapide que son ombre

Grand passionné de voitures et de vitesse, Gil Egger découvre les nouveautés automobiles en avant-première, les essaie et nous livre ses impressions.