En 2016, TAG Heuer annonce avoir certifié exactement 710 mouvements Tourbillon Heuer-02T auprès de l’Office suisse indépendant du Contrôle Officiel des Chronomètres (COSC).

Ces 710 pièces ont été fabriquées par la Manufacture TAG Heuer – sur ses sites de La Chaux de Fonds et de Chevenez en Suisse. De l’usinage de la platine au garnissage, l’assemblage du mouvement, le réglage et réglage fin, les phases d’emboitage, de contrôle, fonctionnel et esthétique, gravage et pose Bracelet, toutes ces étapes sont faites en Suisse, en interne, au sein de la Manufacture TAG Heuer.


Le mouvement TAG Heuer Tourbillon Chronographe COSC Heuer-02T a été entièrement conçu et développé chez TAG Heuer. Mouvement squelette, tourbillon à faible inertie conçu en carbone et titane (le seul actuellement sur le marché), il est composé de 284 composants, d’un diamètre de 31 mm (13 ¾ ‘’’ lignes), d’une épaisseur de 6.9 mm, bat à la fréquence de 4 Hz (28.800 alternances/heure) avec une réserve de marche de 65 heures.

Sa conception – avec l’objectif stratégique volontaire de passer sous la barre des 15’000 CHF – a été lancée en 2015. Ce qui veut dire que toutes les équipes dans la manufacture (ingénieurs, horlogers, concepteurs, achats, production) ont été impliqué et ont participé à cette élaboration afin d’optimiser les coûts au plus juste.

Au final, grâce à cette synergie, le défi a pu être relevé, pour présenter une pièce finie à l’occasion du salon BaselWorld 2016. Ce prix de 14’900 CHF est hautement compétitif pour une montre Tourbillon dans l’industrie horlogère suisse. Il correspondant à la volonté et la stratégie mise en place par Jean-Claude Biver, de faire de TAG Heuer le leader du luxe accessible.

Ce contenu a été rédigé par Publié dans  JOAILLERIE & HORLOGERIE par , Mots-clés: ,

A propos de l'auteur

Communiqué