Lors du Grand Prix d’Horlogerie de Genève 2015, Ulysse Nardin remportait le premier prix dans la catégorie «Tourbillon». Cette année, quatre modèles inédits ont été sélectionnés par le jury pour concourir à la nouvelle édition du GPHG.

 

gphg2016_ulysse-nardin_skeleton-tourbillon-pearl_02_0

Chez les dames, on retrouve un modèle à la fois complexe et raffiné. La Skeleton Tourbillon Pearl se pare de nacre, de perles et d’or blanc, rehaussés de diamants sur la face, les ponts, la lunette, les cornes et la couronne. Son calibre tourbillon à remontage manuel squeletté se révèle à travers un design tout en transparence.

 

gphg2016_ulysse-nardin_marine-chrono-calendar-annual_02

Côté masculin, Ulysse Nardin revient avec la Marine Chronograph Annual Calendar. Ce garde-temps aux dimensions résolument viriles (boîtier en acier de 43 mm) affiche une lunette cannelée ainsi qu’une couronne vissée, pour une parfaite étanchéité. Animé du calibre UN-153, il se distingue grâce à son calendrier annuel. Rappelons-le, ce type de dispositif est mécaniquement programmé pour une année : il reconnait donc les mois de 30 et 31 jours, mais pas le mois de février. Il doit donc être corrigé une fois par an.

 

gphg2016_ulysse-nardin_executive_skeleton_tourbillon_01

Dans la catégorie «Tourbillon», l’Executive Skeleton Tourbillon incarne l’excellence et la légèreté. Doté d’un boîtier en titane de 45 mm avec lunette en céramique, il s’anime grâce à son calibre manufacture UN-171 à remontage manuel. Un savoir-faire remarquable révélé par l’ensemble tout en transparence.

 

gphg2016_ulysse-nardin_grand-deck-marine-tourbillon_02

Pour son modèle sport, Ulysse Nardin présente un garde-temps aux allures maritimes. Réalisée en collaboration avec Christophe Claret, la Grand Deck Marine Tourbillon rappelle le pont en bois des voiliers. L’indication des minutes sur un pont translucide se fait grâce à une bôme entraînée par des nano-fils particulièrement résistants, tandis que la lecture des heures est rendue possible grâce à deux disques concentriques.

 

Après le couronnement de l’Ulysse Anchor Tourbillon, la manufacture locloise revient en lice avec quatre grands crus horlogers.

www.ulysse-nardin.com
www.gphg.org/horlogerie

A propos de l'auteur

Aline Lalliard