Arigato Gozaimasu 360Arigato Gozaimasu 360, c’est 360 pages dédiées aux plus beaux coins du Japon, ce pays du Soleil-Levant qui intrigue autant d’Occidentaux. Après plusieurs voyages, l’auteure genevoise Solange Momo en est tombée amoureuse et a voulu partager ses expériences dans un guide photographique ponctué d’anecdotes amusantes. Une manière de remercier les Japonais de leur accueil chaleureux. Interview.

Tout a commencé par un voyage au Japon en 2005, un choc culturel que Solange Momo a envie d’expérimenter à nouveau. Trois voyages supplémentaires et plus de 20’000 clichés plus tard, cette directrice marketing décide de partager ses expériences au moyen d’un livre photographique, une sorte de guide ludique, en français anglais et japonais, sur quelques-uns des plus beaux coins du Japon. On découvre au fil des pages dix-sept lieux emblématiques du pays, aussi incroyables qu’improbables : l’île sacrée où il est interdit de naître ou de mourir, le parc aux singes où c’est l’homme qui est en cage, des promenades à travers des cimetières, l’ascension du Fuji-san, le plus ancien temple de Tokyo le Jour de l’an, le premier lever de soleil de l’année du haut du Sunshine 60… mais également 19 quartiers de la grouillante Tokyo, la ville de Yokohama et l’île Honshu.

Arigato Gozaimasu 360 © Solange MomoPassionnée, Solange Momo l’est jusqu’au bout des ongles. Sa bibliothèque regorge d’une centaine de livres sur la culture ou l’histoire nippone. Elle en tire des connaissances et particularités avec lesquelles elle ponctue l’ouvrage, le rendant ludique et vivant. On y apprend ainsi pourquoi le prix des perles est aussi exorbitant, des astuces pour les passionnés de bonsaïs, la frénésie des jours de soldes et ce que renferment les fameux “sacs de bonheur”. Le livre propose également plusieurs itinéraires pour l’organisation d’un voyage.

Les plus : les anecdotes ou expériences vécues annotées en bas des pages et le design aéré et japonisant de l’ouvrage.

Arigato Gozaimasu 360 © Solange Momo

Interview avec l’auteure :

Est-ce que vous vous êtes documentée pour la réalisation de vos voyages, puis de l’ouvrage ?
Pour le premier voyage, je suis partie sans savoir vraiment ce qui m’attendait, avec deux guides en poche et quelques post-it sur des pages. Ce premier contact fut tellement hors norme que j’ai commencé à me documenter par la suite. Ma bibliothèque compte  une centaine de livres sur le sujet : beaucoup de guides, quelques livres d’histoire, de beaux-livres photos, des bandes dessinées, des mangas et quelques ouvrages plus spécialisés sur les bonsaïs par exemple, ou les sites abandonnés du Japon… La préparation des voyages suivants s’est faite à travers ces lectures et surtout des heures de recherches sur Internet. J’ai recensé toutes ces informations dans un précieux un carnet de voyage. Pour le reste, c’est les rencontres avec des Japonais accueillants, chaleureux et surtout attendrissants qui ont tout déclenché.Le carnet de voyage de Solange Momo © Solange Momo

Qu’est-ce qui vous a décidé à réaliser cet ouvrage ?
Nul ne revient indemne d’un voyage au Japon et moi je suis tombée amoureuse de ce pays. Toutes mes expériences et mes découvertes ne pouvaient pas rester figées dans des albums photos et une énorme “boîte à souvenirs”. Je voulais prolonger l’expérience, faire partager la mine d’informations que j’avais récoltées et surtout faire découvrir ce merveilleux pays en remerciant les Japonais de leur accueil. Le titre Arigato Gozaimasu 360 (Merci beaucoup en japonais), c’est 360 pages pour les remercier.

Pourquoi ce choix de trois langues dans un même ouvrage (français, anglais et japonais) ?
Je suis genevoise donc de langue maternelle française. Partir au Japon sans avoir un minimum de connaissances en anglais me paraît un peu compliqué si vous souhaitez sortir des sentiers battus et organiser votre voyage comme bon vous semble. Pour moi, la version anglaise était donc indispensable. Pour ce qui est du japonais, au départ c’était une question d’esthétique. Les caractères japonais apportent une touche raffinée et font l’originalité de mon ouvrage. Par la suite, l’idée de remercier les Japonais dans leur langue semblait évidente. Au final, le japonais a trouvé sa place, sans pour autant alourdir la mise en page, au contraire, cela crée un rythme apaisant.

Pourquoi ne pas avoir décidé de vous installer au Japon ?
L’opportunité ne s’est pas encore présentée… Qui sait, peut-être qu’un jour j’habiterai à Tokyo et je réaliserai un ouvrage sur la Suisse…

Arigato Gozaimasu 360
Disponible dans toutes les librairies de Suisse romande depuis début septembre.
CHF 69.-
arigatogozaimasu.com

A propos de l'auteur

Andrea Machalova
Grande chineuse

Andrea déniche les bons plans dans le dédale de ruelles genevoises comme d’ailleurs et distille les news culture, mode et design pour partager le meilleur sur le web.