Inspirée depuis longtemps par la culture pop, Chloé conçoit dans son studio parisien des œuvres mosaïques qui mettent à l’honneur des icônes intemporelles (Bowie, Kurt Cobain, Marilyn Monroe…), ou qui composent un message, une silhouette, un visage, assemblés à l’aide de milliers de micro-clichés. Œuvres à double lecture, elles ont une forte portée émotionnelle.

Découvrons l’artiste à travers l’interview « Première fois ».

 

 

Chloé Bolloré lors de son passage à Genève

Vos premiers pas? Je ne m’en souviens pas mais sans doute très à l’aise.

Votre premier amour? Mon premier amour c’est mon papa!

Votre premier chagrin d’amour? Il a dû vite passer car je ne m’en rappelle pas.

Votre première folie? Ma première folie? Un chien.

Votre premier voyage? En famille, à Bruges avec mes parents.

Votre premier chez vous? Quand je me suis mariée avec mon époux, j’avais 25 ans.

Votre premier pêché mignon? La gourmandise! Le sucré, gâteau et chocolat.

Votre première montre? Alors j’étais toute petite une Flik Flak (Swatch), puis plus récemment une Rolex.

Votre première devise? Ne jamais remettre à demain!

Votre première œuvre? Pour mon époux, lors d’un anniversaire de mariage. J’ai repris 1000 photos, de nous, des enfants, de petits moments précieux afin de créer une œuvre à double lecture où l’œil se pose toujours sur une photo différente.

Chloé Pop Art est née!

 

 

chloepopart

A propos de l'auteur

Yousra Mameche
Community Manager